La Savoie placée en alerte sécheresse renforcée

06/07/2022

Alerte Développement durable

Les températures élevées et les faibles précipitations observées depuis la deuxième quinzaine de juin ont conduit à une aggravation de la dégradation des milieux aquatiques constatée depuis mai. Les pluies récentes n’ont pas permis d’enrayer le déficit de précipitations accumulé sur l’ensemble du département depuis le début du printemps.

En conséquence, la Savoie dont l’ensemble du territoire de Grand Chambéry est placé en situation d' « alerte sécheresse renforcée » par la Préfecture.

Rappel des interdictions

  • l’interdiction des prélèvements directs dans les cours d’eau ou dans les ressources souterraines (nappes, sources) pour des usages domestiques
  • l’interdiction de lavage des véhicules, hors station de lavage, de vidange et remplissage des piscines privées, de fonctionnement des fontaines en circuit ouvert et de lavage des voiries (hors impératif sanitaire)
  • l’interdiction de l’arrosage des pelouses, des jardins potagers et des espaces verts
  • l’interdiction de l’arrosage des stades et espaces sportifs, dont les golfs, entre 8 h et 20 h
  • l’interdiction de l’irrigation agricole, entre 9 h et 20 h
  • l’interdiction de remplissage des retenues collinaires et de substitution

Rappel des bons gestes :

  • Ne pas laisser couler l’eau inutilement
  • Privilégier les douches
  • Faire fonctionner les appareils de lavage à plein,
  • Réutiliser l’eau de pluie

Une vigilance particulière sur plusieurs communes des Bauges

En raison de l’état de sécheresse persistant sur le territoire de Grand Chambéry, le Service des eaux a constaté un tarissement précoce des sources d’alimentation en eau potable desservant les communes de

  • Le Noyer
  • Arith
  • Saint-François de Sales

De janvier à juin 2022, nous constatons un déficit pluviométrique de 60% par rapport à la moyenne constatée sur les années précédentes.

Le Service des eaux de Grand Chambéry vous invite donc à être très vigilant à vos consommations d’eau potable.

Source : Grand Chambéry